Download l`AGGlO & VOUS Le

Transcript
n°22
Printemps 2012
DOSSIER /
Accession sociale :
l’Agglo vous aide
à devenir propriétaire
CHIFFRES Clés
148 521
23,5
39 191 412 kg
390
Le nombre d'habitants sur le territoire
de l'agglomération Pau-Pyrénées
(source INSEE recensement 2009/population municipale)
La somme investie en millions d'euros par l'agglo en
2011 dont 10,6 m€ pour la Médiathèque André-Labarrère
tonnes d'ordures ménagères produite par
les habitants de l'agglo en 2010, soit 262 kg
par habitant, auxquelles il faut ajouter 7 114
tonnes de collecte sélective (47,5 kg/hab).
Le poids total de petit et gros
électroménager collectés à l'occasion
de la Recycling Party, organisée en
novembre 2011, aux Abattoirs, dans le
cadre du mois de l'économie sociale
et solidaire. Un résultat en très net
progrès quand on sait qu'en 2010, ce
concert gratuit contre un appareil
ménager avait permis de récupérer
seulement 87 kg d'équipements.
En kilos, la moyenne d'ORDURES Ménagères
et assimiléEs, collecte sélective comprise,
par habitant en France. Avec 309,5 kg/hab
en 2010, les chiffres de l'Agglo sont encourageants.
Magazine trimestriel de la Communauté
d’Agglomération Pau-Pyrénées
N°22-MARS 2012
ISSN : 1769-082x
C.D.A. Hôtel de France - 2 bis Place Royale
BP 547 - 64010 Pau Cedex
Tél. : 05 59 11 50 50 Fax : 05 59 11 50 51
2\
gglo
ensemble
Directeur de la publication :
Martine Lignières-Cassou
Rédaction : Direction Communication CDA.
Pour la partie « infos communes », articles et photos
transmis par les communes concernées.
Crédit Photos : Direction Communication CDA, Office
de Tourisme de Pau/D.Guilhamassé, DR.
Impression : Imprimerie Ménard - 31682 Labège.
Dépôt légal :1er trimestre 2012
Notre imprimeur est labellisé Imprim’Vert
Ce magazine est imprimé sur du papier certifié
PEFC, issu de forêts gérées durablement.
10-31-2029
Sommaire
Michele
LABAN-WINOGRAD
1ère vice-présidente de la Communauté d'Agglomération Pau-Pyrénées
02 CHIFFRES-CLES
03 EDITO
04-07 DOSSIER
Accession sociale : l'Agglo vous aide à
devenir propriétaire
Des orientations
budgétaires
à la hauteur
des ambitions
de l'Agglo
Le rôle moteur et fédérateur de Pau et de l’Agglomération, nullement contesté par les intercommunalités voisines, même si la Communauté
d'Agglomération élargie verra le jour plus tard,
permettra de travailler ensemble autour des problématiques de territoire qui nous concernent
tous. 2012 sera une année charnière dans la perspective de construction d’un pôle métropolitain à
l'échelle du piémont pyrénéen. Qu’il s’agisse de la
desserte Béarn-Bigorre par la LGV, de l’Université,
de l’aéroport, l’action publique sera plus efficace
si les moyens des uns et des autres sont mis en
synergie.
Travailler mieux à plus grande échelle implique de
travailler mieux au sein même de la Communauté
d'Agglomération. L’amélioration du fonctionnement des « institutions » de la Communauté sera
effectif en 2012. La création de la commission
permanente permet d’ores et déjà une meilleure
implication des élus communautaires. Le bureau
des maires se consacre plus aisément à la définition des orientations stratégiques, les réunions
du conseil communautaire laissent davantage de
place aux débats.
Cette évolution indispensable accompagne l’exercice de nouvelles compétences par la Communauté notamment le tourisme, le parc des expositions, le sport de haut niveau, le service d’incendie
et de secours et la mise en réseau de la culture. Le
transfert d’autres compétences comme la petite
enfance, les services à la personne, la définition
d’une voirie d’intérêt communautaire notamment est à l'étude en 2012. Beaucoup de « chantiers » sont ainsi ouverts, tandis que l’un des
équipements phare de l'Agglo va être livré cette
année. La Médiathèque André-Labarrère va en
effet prendre toute sa place dans la politique
ambitieuse de la Communauté d'Agglomération
Pau-Pyrénées en matière de lecture publique.
08-09 EN BREF
Le renforcement des actions communautaires
dans le cadre de compétences déjà investies est
aussi l’un des axes majeurs des orientations budgétaires présentées en février dernier. Ainsi, les dépenses d’investissement proposées comportent
des efforts significatifs envers le logement social,
le développement économique et l’Université.
Les fonds de concours accordés aux communes
pour leurs investissements sont l’expression d’une
politique concrète et solidaire de proximité dont
les habitants seront bénéficiaires : construction
d’équipements communaux, financement des
études d’aménagement de centre-bourgs, réalisation de pistes cyclables, réduction des consommations énergétiques des bâtiments, autant de
domaines qui concernent votre vie quotidienne.
Une médiathèque nouvelle génération
Plus de solidarité territoriale, davantage de compétences transférées, de services à la population,
c’est là l’ambition des élus qui portent la réalisation de ces objectifs, c’est le travail de nos techniciens, chacun à son niveau. Avec 2 367 agents,
la Communauté d'Agglomération et la Ville de
Pau bénéficient d'une administration qualifiée
et en ces temps de chômage, de crise, la politique
publique envers l'emploi ne doit-elle pas rester
volontaire, constante ?
17-19 L'AGGLO&VOUS
Si le budget voté prochainement confirme ces
orientations budgétaires, nous aurons la satisfaction de respecter nos engagements et de donner
une représentation claire de la force de la Communauté d’Agglomération Pau-Pyrénées.
27-29 AGENDA
Compostage en pied d'immeuble :
démarrage réussi
A vos loupes pour le recensement de la
faune et de la flore
Lombricompostage : réservez votre kit
A la découverte des orchidées des
coteaux de Jurançon
10-11 FOCUS
12 CULTURE
Paust-it la joue collectif
De l'art sous les assiettes
13 PORTRAIT
Germain Sahry, fondateur de la
Communauté Emmaüs Lescar-Pau
14-15 REPèRES
Billère : le festival BD Pyrénées sort de
sa bulle
16 MOBILITé
Donnez votre avis sur le Bus-Tram
IDELIS, une affaire qui roule
LGV : Béarn et Bigorre d'une seule voix
La commission permanente est née
Portes ouvertes et troc-objet à Cap
Ecologia
20-21 SPORTS
L'ascension du Billère Handball
Un avant-goût de Jeux Olympiques
22-26 INFOS COMMUNES
30 RETOUR EN IMAGES
31 NUMEROS UTILES
gglo
ensemble
/3
54 %
Entre 2000 et 2010,
des ménages originaires de l’agglo
ont acheté un terrain dans le Grand
Pau, hors les 14 communes.
Dans l'agglo, devenir propriétaire est accessible à tous.
318
bénéficiaires de
« Ma première pierre »
depuis 2010
50 %
des ménages
peuvent accéder à
« Ma Première pierre »
450
Jusqu’à
projets personnels d’acquisition
dans l’ancien prévus par le Plan local de l'habitat
La programmation du centre Re-sources, consacrée à l'accession sociale en
février-mars, a attiré de nombreux visiteurs.
Vous voulez être propriétaire ?
L’Agglo
Permettre aux ménages à revenus moyens d’acquérir un logement de qualité,
durable et dans l’Agglo, c’est le but de « Ma Première pierre ».
M
DOSSIER
4\
gglo
ensemble
aria Roncin vit seule avec ses trois
enfants dans un T4 à Billère. Pour elle,
« les prix des loyers sont devenus énormes. J’en ai
assez de payer un loyer dans le vent alors que je
pourrais utiliser cette somme pour financer en partie un prêt et devenir propriétaire. » Il y a deux ans,
Maria a voulu construire sa propre maison sur un
terrain dont elle a hérité. « Mais les frais de succession m’ont fait renoncer », déplore la jeune femme.
Maria Roncin n’est pas la seule à rencontrer des
difficultés : face aux obstacles, plus d’un ménage
sur deux cherchant un terrain pour construire
quitte l’Agglo. « Il faut absolument limiter la dispersion au-delà de notre territoire et empêcher que
les centres-bourgs ne se vident », réagit Michel Plissonneau, vice-président de la commission habitat de la Communauté d'agglomération et maire
de Sendets.
Un dispositif, deux formules
Quand l’acquisition d’un bien immobilier sur le marché libre est difficile sur le territoire, par exemple
pour un couple gagnant autour de 3 000 € nets mensuels, une solution existe : « Ma Première pierre ».
Ce dispositif s’adresse aux primo accédants, c’est-àdire aux personnes qui achètent leur premier bien
dans la configuration actuelle de leur ménage. Le
programme a deux volets : une aide à l’achat d’un
1er logement ancien (d’avant 1976) ou l’accession
sociale, soit la possibilité d’acquérir un bien neuf
dans un projet immobilier, porté par les opérateurs
sociaux (dont certains sont aussi des organismes
gestionnaires de HLM).
Plusieurs projets en accession sociale sont actuellement disponibles sur le territoire. L’avantage ? Pas
de subvention mais un prix d’acquisition jusqu’à
20 % inférieur au marché et des conditions d’achat
200
Plus de
projets
en accession sociale
bientôt commercialisés
LA PHRASE
Marie-Céline Cazauba
Responsable de l'habitat à l'Agglo
« Le sens de notre action à l'Agglo est
de développer une offre de logements
diversifiée pour faciliter la mobilité
résidentielle des ménages à toutes les
étapes de leur projet de vie sur notre
territoire . »
La résidence " La Chêneraie " à Gelos est un programme en accession sociale de l'Office 64 de l'Habitat.
peut vous aider !
sécurisées (conseils en amont, garantie de rachat et de relogement en
cas d’aléas de la vie, assurance revente).
De qualité et économes en énergie (label Bâtiment Basse Consommation), ces logements neufs n’ont rien à envier au privé. De plus, ils sont
bien situés par rapport aux services pour éviter aux ménages des déplacements longs et coûteux. « Ce qui a aussi l’avantage de lutter contre
l’étalement urbain, qui grappille toujours un peu plus de terres agricoles »
précise M. Plissonneau.
Dans l’ancien, « Ma Première pierre » se traduit par une subvention diminuant le coup d’achat du bien. Pour y être éligible, le logement doit
atteindre une performance écologique minimale. Afin de se mettre aux
normes et améliorer le confort, le primo accédant peut éventuellement
bénéficier des aides du dispositif « Plaisir d’habiter ». Cela comprend un
accompagnement personnalisé, un diagnostic thermique et une subvention pour réaliser les travaux de rénovation.
Comment rend-t-on l’habitat abordable ?
L’Agglo favorise la production de logements à un coût abordable de
plusieurs manières. D’une part, le Programme Local de l’Habitat (voir
encadré) prévoit que dans tout nouveau projet immobilier une part de
logements locatifs et en accession abordables soit réalisée. D’autre part,
l’Agglo ou l’Établissement Public Foncier Local Béarn Pyrénées (EPFL)
achète du foncier qu’ils revendent aux opérateurs sociaux.
« Pour l ‘Agglo, le retour sur investissement se fait par le biais des habitants
qui restent chez nous, rentabilisent les infrastructures et surtout, constituent
une force vive phénoménale », conclut M. Plissoneau.
Le saviez-vous ?
Entre l’étalement urbain, la persistance d’habitats dégradés
ou vacants ou encore les disparités sociales qui se creusent
entre les quartiers, les écueils sont nombreux si les communes
laissent le marché immobilier se réguler seul.
Pour planifier un développement urbain équilibré, solidaire
et durable, l’Agglo s’appuie sur le Programme Local d’Habitat
(PLH) 2011-2016. Ce document-cadre veille à l’articulation des
politiques de l’habitat, des politiques sociales et de déplacement. Il favorise l’émergence de solutions innovantes en veillant à économiser le foncier, à produire des logements écoperformants et à la bonne intégration des logements sociaux
dans le tissu urbain (mixité, proximité des services).
gglo
ensemble
/5
Un toit pour trois,
abordable et écoperformant
Les nombreux dispositifs d'aide à l'accession sociale ont permis à cette famille
de devenir propriétaire dans l'agglomération paloise.
Sans
l'accession
sociale,
nous ne
nous serions
peut-être
pas lancés
Sandra, Rachid et leur fille Léonore
S
andra et Rachid nous reçoivent dans
leur coquette villa de type T4 «des
Villas d’Actiparc» à Billère, où ils vivent avec
leur fille Léonore, 2 ans. Ce petit cocon de
95 m² est à eux. Ils l’ont acheté en 2010 pour
192 000 €.
Cette maison écoperformante a tout pour
plaire : un petit carré de jardin, un grand
salon-salle à manger qui communique avec
la cuisine, un puits de jour pour économiser
la lumière, des panneaux solaires pour l’eau
chaude sanitaire, etc.
Quand le couple envisage d’acheter un logement en 2007-2008, il est locataire à la Béarnaise Habitat. « C’est ainsi qu’on a eu vent du
6\
gglo
ensemble
projet Actiparc, commercialisé par l’opérateur
social. On l’a comparé avec les prix des agences
immobilières de l’Agglo et on a vu que ça valait
le coup : il fallait partir très loin de Pau pour
trouver des prix aussi abordables, en particulier pour du neuf. Maintenant, on vit près de la
rocade, dans un endroit pas du tout excentré.
Sans l’accession sociale, nous ne nous serions
peut-être pas lancés. »
En effet, grâce à son dossier, la famille a pu
acquérir la villa en accession directe, c’est-àdire en devenant directement propriétaire.
D’autres gens optent pour la location-accession, une formule qui permet de louer le logement les cinq premières années le temps
de se constituer une épargne avant de devenir propriétaire.
Pour financer l'acquisition, le couple a obtenu
un prêt de la banque, un prêt pass foncier (*),
un prêt à taux zéro et une subvention du
Conseil Général de 4 000 € . L’Agglo a quant
à elle contribué indirectement, en vendant le
foncier à la Béarnaise d’Habitat dans le cadre
d’une ZAC communautaire, initiée par la
commune de Billère.
« Nous ne regrettons pas notre achat ! Une maison avec espace vert quand on a des enfants,
c’est un vrai plus ! Et « nos voisins d’accession »
sont super sympas ! »
(*) Ce dispositif a depuis disparu.
OÙ SE RENSEIGNER ?
Centre Re-sources
Pour tout savoir sur « Ma
première pierre », obtenir la
liste des projets immobiliers
en accession sociale et ouvrir
un dossier, rendez-vous au
Centre Re-sources.
>1 Place d’Espagne – Pau
Tél. 05 59 82 58 60
ADIL
Pour définir votre projet
et évaluer votre budget,
l’Agence Départementale
d’Information sur le Logement peut vous aider.
Le propriétaire de cet appartement a bénéficié des aides de l'Agglo pour sa rénovation.
>7 rue Camy – Pau
Qui a dit logement ancien ?
Tél. 05 59 02 26 26
Dans l’ancien, « Ma Première pierre » est compatible avec « Plaisir d’habiter »,
un dispositif qui permet de réaliser des travaux d’amélioration thermique et
énergétique. Frédéric, de Billère, témoigne.
Vous avez bénéficié de ma Première
pierre et Plaisir d’habiter. Quel bien avezvous pu vous offrir ?
J’ai acheté un appartement de type T3 de
70 m² à côté du château d’Este à Billère en
2010.
Quelle était votre situation au moment
d’acheter ?
J’ai fait l’achat seul. C’est mon banquier qui
m’a parlé de « Plaisir d’habiter » et quand je
suis allé me renseigner au centre Re-sources,
j’ai appris que j’étais aussi éligible à « Ma
Première pierre ».
Dans quel état était le logement au
moment de l’achat ?
C’est un appartement de 1968. Il était en
assez bon état mais il fallait remplacer la
chaudière de plus de 20 ans, poser un
double vitrage et isoler la buanderie.
Avez-vous bénéficié d’une étude thermique ?
Un technicien est venu faire le diagnostic
qui a confirmé les pertes de chaleur. On
atteignait l’étiquette D et concernant les
émissions de gaz à effet de serre, on était à E.
À combien s’élève le montant des aides ?
J’ai reçu une aide de 6 000 € pour ma « Ma
Première pierre » et de 882 € pour « Plaisir
d’habiter ». Cela a payé une partie des
travaux, qui s’élevaient à 8 000 €. Grâce aux
rénovations, on a gagné un échelon par
étiquette.
Comment avez-vous trouvé le service de
l’Agglo ?
C’est un très bon service et les agents ont été
très disponibles pour m’accompagner dans
mes démarches, qui sont par ailleurs assez
simples en termes de justificatifs à fournir.
Je suis donc très satisfait et c’est pour cette
raison que j’en parle systématiquement à
mes bons amis acheteurs !
DOSSIER
gglo
ensemble
/7
EN BREF
L'été
au bord
du Gave
Compostage en pied d'immeuble
Démarrage réussi
C
Après le succès de la
première édition (27 animations, plus de 2 500
visiteurs), l'Été au bord
du Gave revient de juin
à octobre. Une foule de
surprises vous attend au
Parc naturel urbain du
Gave de Pau, à la croisée
des préoccupations
environnementales,
culturelles, artistiques,
paysagères et scientifiques actuelles.
oup d'essai, coup de maître pour le Syndicat Mixte pour le
Traitement des Déchets, l’Agglo et l’Office Palois de l’Habitat ! Le compostage en pied d’immeuble lancé en septembre
2011 à la résidence La Cassourade, à Pau, a déjà permis de
produire 1 tonne de biodéchets. Trois immeubles désormais,
deux à Pau et un à Gelos, sont équipés de composteurs. Et
cela ne fait que débuter. Des locataires, ainsi que deux lycées
intéressés pour équiper leurs logements de fonction, sont
en relation avec les agents du SMTD. Rencontres régulières,
consignes de tri et formations pratiques, l’objectif est de
rendre chacun autonome. Un accompagnement est ainsi assuré durant un cycle de compostage, soit environ un an. Audelà de la réduction des déchets, cette démarche favorise les
échanges et contribue à tisser des liens entre les locataires. Le
compost récolté permettra, lui, d’enrichir les plantations de la
résidence, contribuant ainsi à l’embellissement et au fleurissement du quartier.
> Le programme
en détails bientôt
sur www.agglo-pau.fr
Trois immeubles sont désormais équipés.
> SMTD : 05 59 98 58 32
Faune et flore
A partir d’avril, l’Agglo
organise le rattrapage
des collectes tombant
un jour férié pour les
foyers bénéficiant
d’une collecte hebdomadaire d’ordures
ménagères et d’une
collecte bimensuelle
de déchets sélectifs
(bac jaune). La règle
est simple. Votre
conteneur est collecté
le lundi ou le mardi ?
La collecte est avancée
au samedi précédent.
Votre conteneur est
collecté le mercredi, le
jeudi ou le vendredi ?
La collecte est reportée
au samedi suivant.
La collecte des déchets
verts (bac marron)
n’est pas rattrapée.
> www.agglo-pau.fr
à vos loupes !
À
vos filets à papillons et loupes d'observation !
Dans le cadre de l'agenda 21, l'Agglo a besoin
de vous pour établir un état des lieux de la biodiversité de nos espaces verts. Entre ce printemps et cet
automne, quatre demi-journées d'inventaire seront
organisées pour recenser certaines espèces. « Celles
qui sont faciles à identifier pour le grand public comme
des papillons, des libellules et certaines fleurs », précise Pierre Brenet, chargé de projet. Ces sorties
seront encadrées par des animateurs nature et se
dérouleront dans un premier temps à Pau. Un kit
sera aussi disponible sur internet pour faire l'inventaire dans son propre jardin partout dans l'Agglo.
Le but de cette opération écocitoyenne ? « Il est à
la fois pédagogique, par la découverte ludique de la
biodiversité, et pratique : mesurer l'impact sur plusieurs années de la gestion différenciée des espaces
verts, c'est-à-dire des pratiques plus respectueuses de
l'environnement et de la biodiversité, que la Ville de
Pau met actuellement en place pour l'entretien des
espaces verts. » Les résultats seront ensuite analysés par le Muséum National d'Histoire Naturelle et
le CEN Aquitaine et viendront compléter des bases
de données nationales. Pour en apprendre plus
sur la gestion différenciée, rendez-vous aux portes
ouvertes du Domaine de Sers, les 28 et 29 avril, où
une exposition sur le sujet et un inventaire seront
organisés.
>
8\
gglo
ensemble
Contact : [email protected]
© Patrick Weill
Collecte des
déchets les
jours fériés :
mode d'emploi
Punaise des bois (Pentatoma rufipes )
Fête de la nature
Des classes
pour les
mélomanes
en herbe
À la découverte des orchidées
des coteaux de Jurançon
L
© CEN Aquitaine-David Soulet 2011
a Fête de la Nature, qui se
déroulera du 9 au 13 mai
dans toute la France, est l'occasion pour l'Agglo de vous inviter
à découvrir les espaces naturels
remarquables de son territoire.
Ainsi, le 12 mai, les coteaux de
Jurançon seront le théâtre d'animations gratuites destinées
au grand public. En partenariat avec le Centre Permanent
d'Initiative à l'Environnement
Béarn, partez à la recherche des
orchidées sauvages de ce site
protégé et baladez-vous sur le
chemin de la Jurançonada, autour d'une dégustation de vin.
Réservation obligatoire auprès
du CPIE.
>Tél. 05 59 21 00 29
ou [email protected]
à découvrir, notamment, l'Ophrys de mars.
Lombricompostage
Réservez votre kit
A
ctuellement testé par 80 familles, le
lombricompostage s’ouvre aujourd’hui
à l’ensemble des habitants du territoire couvert par le Syndicat Mixte pour le Traitement
des Déchets, à l’Est du département. L’objectif est d’équiper 200 logements par an. Peu
encombrant, le lombricomposteur s’installe
sur un balcon ou dans la cuisine. Plusieurs
couleurs sont proposées pour s’adapter aux
goûts de chacun. Une déclinaison permet
aussi de coupler le bac à une jardinière, facilitant ainsi l’intégration dans le logement.
L'expérience vous tente ? Réservez dès maintenant votre kit de compostage comprenant
un lombricomposteur et les vers de terre
dans leur litière.
En partenariat avec l'école
élémentaire Nandina
Park et le collège Jeanne
d'Albret de Pau, le Conservatoire à Rayonnement
Départemental de la Communauté d'Agglomération
dispense aux élèves de
classes à horaires aménagés (CHAM) un enseignement musical spécialisé.
Votre enfant est motivé
par les activités musicales ?
Sollicitez le directeur
de l'établissement que
fréquente votre enfant
pour qu'il transmette votre
demande à l'Inspection
Académique.
Si sa candidature est
retenue, vous l'inscrirez
alors dans l'établissement
scolaire concerné (école
ou collège) ainsi qu'au
Conservatoire de Pau-Pyrénées. Une soixantaine
d'enfants est actuellement
scolarisée en CHAM.
Conservatoire
à Rayonnement
Départemental
Rue des Réparatrices
64 000 Pau
Tél. : 05 59 98 40 47
[email protected]
école Nandina Park
8, avenue Honoré Baradat
64 000 Pau
Tél. : 05 59 30 67 28
[email protected]
Collège Jeanne d'Albret
avenue des Lauriers
64 000 Pau
Tél. : 05 59 30 13 37
[email protected]
>Tél. 05 59 98 58 32 (SMTD)
Le lombricomposteur s'installe sur un balcon ou dans la cuisine
ou 05 59 14 64 30 (DOD)
gglo
ensemble
/9
FOCUS
Une médiathèque
nouvelle génération
25 M€
Le coût total
du projet
(Bâtiment, fonds documentaires,
mobilier, matériel informatique...)
7 140m2
La superficie
totale de la
médiathèque,
dont 5 400m2
dédiés aux
collections
et public
Une salle
D'actualités
Faim d'actualités à l'heure
de la pause déjeuner ?
Rendez-vous dans la « Salle
d'actualité » créée au rez-dechaussée de la Médiathèque
André-Labarrère. Cet espace
ouvert gratuitement au
public proposera de lire la
presse régionale, nationale
ou internationale tout en
dégustant des produits de
restauration locaux vendus
en distributeurs. Et pour les
fans d'images, une connexion
aux chaînes de télévision du
monde entier sera également
accessible.
10 \
gglo
ensemble
Offrir un espace nouvelle génération dédié à la lecture, à la musique, au
cinéma, à la recherche documentaire et aux conférences avec libre accès à
internet. C'est la vocation de la Médiathèque André-Labarrère qui ouvrira
au printemps.
S
itué au cœur du quartier Halles-République
à Pau, le grand parallélépipède
vert tilleul impose son architecture de verre et d'acier. à
l'intérieur, un immense atrium
de 17 m de haut dessert les
trois étages. Le dernier palier
offre, lui, une vue superbe sur
les cimes pyrénéennes.
La Médiathèque intercommunale à dimension régionale
André-Labarrère s'inscrit dans
un concept novateur encore
peu répandu en France : la
bibliothèque troisième lieu.
En vogue dans les pays d'Europe du Nord, cette nouvelle
génération d'établissements
culturels se veut être un espace dédié à la vie sociale en
communauté.
« Nous souhaitons rentrer dans
cette idée d'agencement des es-
paces où les personnes peuvent
se rencontrer, se réunir et
échanger. Les zones silencieuses
dédiées au travail côtoient des
petits salons d'échanges et de
lecture. Il y aura 400 places assises », explique Marie Carrega,
directrice du réseau des médiathèques. « La carte unique
offrant un accès à toutes les
médiathèques du réseau sera
bien évidemment valable ici.
Un réseau efficace
Le réseau des Médiathèques de l'Agglomération
regroupe 10 établissements : 5 à Pau, la Maison de
la montagne, 1 à Billère, 1 à Jurançon, 1 à Lons, 1 à
Lescar. Financé par la Communauté d'Agglomération
Pau-Pyrénées, ce réseau a pour mission de donner accès à tous à la connaissance, aux loisirs et à la culture, à
travers tous les supports. La consultation sur place des
documents est libre. L'inscription, gratuite, est seule-
On pourra emprunter jusqu'à vingt documents. » Qu'y aura-t-il dans ce nouveau
lieu de bouillonnement culturel ? 184 000
ouvrages répartis sur trois plateaux. Jaune moutarde, corail
et aubergine... Une palette de
couleurs égaye les étages.
Le premier palier est consacré à la jeunesse et aux adolescents. Le second étage est
dédié au pôle « sciences et
technique » (collections pointues), vie
pratique, collections hommes et société...
Des ordinateurs seront en libre accès
à internet. Quant au dernier plateau, il
regroupera des ouvrages de littérature,
d'arts ainsi que 14 000 CD et 7 000 DVD.
Le public aura accès à des sites de téléchargement de musique légaux ainsi qu'à
ment nécessaire pour l'emprunt des documents et la
participation aux activités (Internet, ateliers multimédia...). La carte réseau permet d'emprunter et de déposer des documents dans toutes les médiathèques
du réseau.
>Mediatheques.agglo-pau.
une sitothèque (listes de sites internet
sélectionnés par les agents). « Les lecteurs
pourront emprunter les documents en passant par les automates de prêt
et les ramener avec les robots
de retour. Nous soignerons
l'accueil du public, le conseil et
la recherche documentaire. »
Une cinquantaine de personnes
dont 14 assistants pour les pôles
travaillera au sein de ce nouvel équipement communautaire. Au-delà
de la lecture, la médiathèque accueillera
aussi les scolaires et proposera des expositions, des conférences et des concerts.
La programmation sera en lien avec les
fonds documentaires. « Nous allons collaborer avec des partenaires comme l'Orchestre de Pau Pays de Béarn et le cinéma
Un lieu
ouvert sur
l'extérieur
Le Méliès. Nous allons développer un axe
de soutien à la vitalité artistique locale. »
La médiathèque vise tous les publics.
L'équipe envisage aussi de créer un service « Hors les murs » pour les personnes
qui ne peuvent pas se déplacer.
Hélène Lérou-Pourqué, vice-présidente
de la commission culture à la Communauté d'Agglomération Pau-Pyrénées
ajoute : « Notre politique consiste à élargir
l'accès à la médiathèque à tous les publics.
A l'heure d'internet, ce nouvel outil va permettre de favoriser les accès à la culture. »
Un projet de jardin devrait sortir de terre
derrière le bâtiment. Ouverture au public
prévue ce printemps.
gglo
ensemble
/ 11
CULTURE
Musique actuelles
Paust-it la joue collectif
ui passe sur scène ce soir en ville ?
Trouvez la réponse en quelques clics
sur le site du Collectif Paust-it. Né de la
volonté de faire connaître les nombreux
concerts de musiques actuelles donnés à
Pau et sa région, il centralise les programmations de sept organisateurs de spectacles bien connus dans l'agglo (ACP, Ampli, À Tant Rêver Du Roi, La Centrifugeuse,
L'espiceria, PCP et Le Show Case time). Il
vous permet ainsi de bien choisir votre soirée en fonction des styles proposés.
« C'est une porte d'entrée, avec date, horaires, présentation des interprètes et tarifs.
Le style est volontairement sobre, simple »,
expliquent les membres du Collectif. « Les
personnes qui veulent en savoir plus sont
guidées vers les adresses web de chaque
organisateur. »
Son autre objectif est de fédérer les pu-
© Luke Laissac
Q
Le collectif réunit ACP, Ampli, A Tant Rêver du Roi, La Centrifugeuse, L'espiceria, PCP et Le Show Case time.
blics autour des concerts, de mutualiser
les projets. « Montrer que nous sommes
complémentaires, et non en concurrence »,
concluent-ils. En attendant de voir naître,
un jour, un festival commun autour des
musiques actuelles, on ne peut que saluer
l'initiative.
> www.collectif-paust-it.fr
Art contemporain
Set de lenga, de l'art sous les assiettes
O
n connaissait les sets de
table transformés en curriculum vitae. Les voici désormais détournés en œuvres d'art
consacrées à l'Occitan. L'idée
émane du service des affaires
culturelles de la Communauté
d'agglomération Pau-Pyrénées
et du Bel Ordinaire, espace d'art
contemporain de l'agglo.
Concrètement, 195 élèves de la
maternelle au lycée (des établissements de Pau, Lescar, Billère,
Mazères-Lezons et Lagor) ont
été invités à illustrer une quarantaine de proverbes occitans
avec la complicité du graphiste
typographe Patrice Chaminade,
ancien enseignant de l'École
supérieure d'art des Pyrénées.
L'an passé, une première initia-
12 \
gglo
ensemble
tive avait été mise en place avec
la proposition de visites d'exposition en bilingues français/occitan. Il s'agit cette fois encore, en
partenariat avec l'Institut Occitan, Ostau Bearnés et le Centre
départemental de documentation pédagogique, de contribuer à la reconnaissance des
traditions linguistiques locales.
Le résultat de ce « Set de lenga »
– soif de langue en français – est
surprenant. Pour le découvrir et
voir la traduction graphique de
ce travail, rendez-vous du 12 au
27 avril dans le péristyle de la
mairie et du 12 au 19 avril sous
les assiettes d'une cinquantaine
de restaurants de la cité et de
l'agglomération.
> belordinaire.agglo-pau.fr
Les élèves ont illustré une quarantaine de proverbes occitans
PORTRAIT
PORTRAIT Germain Sahry
L’agitateur
d’alternatives
La Communauté Emmaüs
Lescar-Pau fête ses 30 printemps
cette année. Un anniversaire
particulier pour son fondateur,
Germain Sahry.
L
a barbe est mieux taillée qu’aux premières
heures de l’aventure en
1982, les tempes sont
devenues grises aussi, mais
l’homme ne s’est pas assagi. à
58 ans, « le vieux » comme le
surnomment ses compagnons
de tous les jours à la Communauté Emmaüs Lescar-Pau,
reste plus que jamais engagé.
Figure incontournable de l’agglomération, Germain Sahry
revendique sa liberté. Souvent
courtisé, « pour la photo, le plus
souvent », celui qui se décrit
comme un simple chiffonnier ne cédera jamais. « J’aime
mon autonomie, mon indépendance », insiste-t-il. « Mon
combat est d’interpeller le politique. Ma provocation, c’est de
montrer qu’à partir des déchets
issus de la surconsommation, il
est possible de développer une
économie sociale et solidaire,
de permettre à l’homme de se
reconstituer, de retrouver son
utilité, d’être reconnu par la
société. »
Mon combat
est d’interpeller
le politique.
Un peu de sang basque coule
dans ses veines. Beaucoup
d’humanité aussi. Il dit ne pas
« posséder le verbe » tout en
n’étant jamais avare d'un bon
mot. « Avec mon CAP, je ne sais
qu’ajuster la vie. »
Le père fondateur de la Recyclerie (130 compagnons, 17 salariés, 3,3 M€ de chiffre d’af-
faires) se défend d’être un chef
d’entreprise, et encore moins
un gestionnaire. « La solidarité, je ne sais pas la théoriser. » Il
prend les devants, anticipe, ne
s’embarrasse pas de tracasseries administratives pour vivre
son utopie. « Des alternatives
à la société d’aujourd’hui sont
possibles » pour sortir d'un système qui a tendance à rendre
les personnes fragiles de plus
en plus dépendantes. « Prenez
le RSA, par exemple, c'est pour
moi une rente sans avenir, ni
finalité, qui enferme la personne
dans l’euthanasie. »
Demain, la Communauté Emmaüs Lescar-Pau disposera de
80 logements indépendants
construits par les compagnons
eux-mêmes, d’une épicerie,
d’un restaurant, de gîtes solidaires... et sera encore plus
ouverte au monde. Un paradoxe lorsqu’on sait qu’ « idéologiquement, Emmaüs devrait
disparaître. »
« Tonton », l’autre surnom de
Germain, devra aussi passer
le relais. « J’y pense, cela se
construit » mais pas tout de
suite. Il aimerait, avant cela,
voir la dynamique insufflée par
l’Abbé Pierre suivre le même
chemin que celle des écologistes. « Il y a 40 ans, on les
prenait pour des allumés, des
hippies mais aujourd’hui, leur
utopie fait partie intégrante du
débat politique. »
> Le 5ème festival de
musique Emmaüs LescarPau se déroulera du 24
au 26 juillet 2012, avec
Zebda en tête d'affiche.
Au programme : concerts,
ébats, conférences...
gglo
ensemble
/ 13
REPèRES
Billère : le festival BD Py
Du 25 au 27 mai, le
Festival BD Pyrénées
investit le centre-ville
de Billère. Une troisième
édition consacrée à
la bande dessinée
documentaire.
14 \
gglo
ensemble
U
n personnage aux traits affûtés.
Une bulle finement crayonnée.
Bienvenue dans le monde de
la bande dessinée. Fort de son
succès grandissant, le festival BD Pyrénées
est reconduit grâce au soutien financier
de la Communauté d'Agglomération
Pau-Pyrénées, la commune de Billère, la
Région Aquitaine et différents partenaires.
Le thème de l'édition 2012, consacré à la
bande dessinée documentaire, s'inscrit
dans la lignée du Festival International de
la bande dessinée d'Angoulême. Ce 39e
cru a récompensé Guy Delisle et ses Chroniques de Jérusalem, album dans lequel
l'auteur croque avec finesse l'absurdité du
monde.
Lors de la deuxième édition, 8 000 bédéphiles s'étaient pressés aux Abattoirs. En
2012, le festival déploie ses bulles dans le
centre-ville de Billère. Il va investir plusieurs
lieux emblématiques tels que la place de
la mairie (installation d'un chapiteau), la
médiathèque d'Este, la salle René-Lacaze,
la Maison des associations, la Maison de la
petite enfance, le Cirque de la compagnie
des mauvais esprits. Des animations itinérantes sont également prévues.
Entièrement gratuit
A l'heure où les membres de l'association
organisatrice Pichenettes sont encore
en ébullition pour affiner la programmation, Rodolphe Lupano, illustrateur
et co-fondateur de l'événement culturel, explique : « Nous souhaitons ouvrir
la bande dessinée à tout support. Des
concerts dessinés à la lutte graphique, la
BD est au cœur de toutes les animations
proposées. »
En préambule, un combat de lutte graphique marquera l'ouverture officielle
du festival. Le principe est simple. Deux
équipes de dessinateurs vont s'affronter
graphiquement sur un ring. L'objectif :
mettre K.-O. les adversaires. Les dessins
seront projetés sur grand écran. Le public votera pour la meilleure équipe. La
journée du vendredi 25 mai sera réservée aux scolaires venus de la région. Les
26 et 27 mai, le public aura accès aux animations qui sont entièrement gratuites.
© Sebastien Cazajous
rénées sort de sa bulle
Les auteurs attendus
Le but est de faire sortir la bande dessinée de
ses cases pour la faire découvrir au plus grand
nombre. « Il y a trois ans, nous avons eu l'idée de
créer un festival de bande dessinée. Nous nous
sommes aperçus qu'il n'y avait pas grand chose
à part des foires à la dédicace. Le maire de Billère,
qui est un grand amateur de BD, nous a suivis »,
ajoute Rodolphe Lupano.
L'invité d'honneur de l'édition 2012 est Philippe
Squarzoni, scénariste et dessinateur. Inventeur
d'un genre nouveau, la bande dessinée d'intervention politique, le bédéaste succède à José
Luis Munuera, dessinateur, présent également
cette année. Parmi les autres artistes attendus,
il y a Lucrèce Andreae (auteur d'un court-métrage entièrement réalisé en découpage de
papier), Tebo, Paul Salomone, Jean-Baptiste
Andreae...
Le festival BD Pyrénées étend sa voilure d'année en année et s'affirme comme l'un des rendez-vous incontournables du territoire.
>www.festivalbdpyrenees.fr
5 165
titres ont été publiés en 2010
5 327
albums en langue
française publiés en 2011
dont 3 841 nouveautés
1 749
auteurs ont publié au
moins un album en 2011
455
événements sur la BD
organisés en 2011
2 043
bandes dessinées
étrangères traduites
gglo
ensemble
/ 15
MOBILITé
Bilan
Près de 12 millions de voyages avec IDELIS !
© Idelis
engagements avec
11 753 982 voyages
en 2011. L’entreprise
a effectué 6,4 % de
voyages de plus par
rapport aux objectifs
fixés par le Syndicat
Mixte des Transports
Urbains qui étaient de
11 050 000.
« Par rapport à l’ancien
réseau, nous avons
fait 40 % de voyages
en plus avec une offre
kilométrique en progression de 40 %, ce
qui est exceptionnel.
Habituellement, les résultats observés dans
la profession sont plus
Idelis transporte maintenant plus d'un million de passagers par mois.
mesurés puisque pour
une extension de 40 %
les
voyages
progressent
seulement de 20 à
’année 2011 est la première année
d'exploitation complète du nouveau 25 % », souligne Jean-Michel Tissanié, Préréseau IDELIS. Les chiffres comparés à sident d'IDELIS.
de 148 966 tickets. Quant aux abonnements mensuels, la moyenne se situe à
22 316 abonnements avec un record de
24 744 atteint en juin. Si on se penche de
plus près sur ces données, on remarque
une augmentation des ventes du tarif
tout public (+27 % dans la tranche 26-64
ans). « Cela correspond à notre ambition. On
commence à toucher les actifs, qui sont notre
cible d'évolution potentielle. C'est bien mais
la courbe doit continuer à augmenter ! »
IDELIS connait une plus grande diversité
parmi ses clients avec plus d'étudiants et
d'actifs qui trouvent les transports en commun efficaces et plus pertinents pour leurs
trajets quotidiens !
>www.reseau-idelis.com
L
ceux de 2009 permettent aujourd’hui de
démontrer son efficacité.
On constate une progression continue des
voyages, qui ont dépassé pour la première
fois le million mensuel en janvier 2011. Il faut
préciser que le réseau IDELIS a dépassé ses
Plus d'usagers, plus de mixité
Du côté des utilisateurs, cette offre performante séduit. Sur l’année, le réseau a
enregistré une progression de 86 % sur les
titres oblitérés avec un pic en septembre
+ 86 %
L'augmentation du nombre
de tickets vendus entre 2009
et 2011 sur le réseau IDELIS.
Un résultat à mettre en lien,
avec la qualité du service
proposé et la baisse du prix
du ticket de 1,10€ à 1€.
Ligne Hôpital-Gare
Bus-Tram : votre avis nous intéresse
D
onnez votre avis sur le Bus
à Haut Niveau de Service,
désormais appelé Bus-Tram !
Aujourd’hui, le Syndicat Mixte
des Transports Urbains soumet à l’avis de la population
les caractéristiques de son
projet, imaginé depuis deux
ans avec l’appui de nombreux
acteurs. De grands principes se
dégagent, comme par exemple
le tracé, l’emplacement des stations, les parcs-relais ou bien
encore les services attachés à
16 \
gglo
ensemble
l’exploitation. Une première
ligne reliant l'hôpital à la Gare
est envisagée.
De nombreux attraits
Avec ses 18 m de longueur,
ce concept de véhicule sur
roues peut transporter jusqu'à
110 personnes. Le Bus-Tram allie
les qualités des bus de dernière
génération à la performance des
tramways actuels, sans l’inconvénient des rails et des caténaires. Réduction des nuisances
(embouteillages, bruit, pollution), confort de voyage, des
temps de trajets rapides et des
coûts de déplacements compétitifs... Ce sont quelques-uns des
nombreux attraits de ce mode
de transport novateur.
Le Bus-Tram est un formidable
accélérateur du développement
durable de la ville : le cadre de vie
s’améliore, le bruit s’estompe... la
nature s’invite en ville.
>
www.smtu-ppp.fr
L’AGGLO & VOUS
LGV
Pour les acteurs politiques et économiques du Béarn et de la Bigorre, obtenir la LGV est une nécessité vitale pour notre territoire.
Béarn et Bigorre d'une seule voix
L
e dossier sur la desserte du Piémont
pyrénéen par la LGV, dans le cadre du
Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest,
entre dans une phase décisive. Après la
motion adoptée par les acteurs politiques
et économiques du Béarn et de la Bigorre,
réunis solennellement le 18 janvier à Pau
pour réaffirmer avec gravité l'engagement pris pour le désenclavement de
notre territoire, la balle est dans le camp
de la Commission nationale du débat
public, saisie par Réseau Ferré de France.
Les élus, toutes étiquettes confondues, et
les représentants du monde économique
le rappellent régulièrement : obtenir la
LGV est une nécessité vitale pour notre
développement. Si la deuxième ville
d'Aquitaine venait à se retrouver écartée
de ce grand projet ferroviaire, c'est toute
la région, Lourdes et Tarbes comprises,
qui serait peu à peu marginalisée par
rapport au sud des Landes et de la Côte
basque, reliés eux, de fait, par la liaison
Bordeaux-Espagne. C'est pour cette raison que l'Agglo, comme tout le Piémont
pyrénéen, un bassin de vie de plus de
450 000 habitants, ne veut pas et ne peut
pas accepter une situation qui ferait courir à terme le risque d'une délocalisation
progressive des entreprises vers la façade
Ouest. Et casserait son dynamisme.
Sous conditions
Dans ce contexte, une simple amélioration
des voies existantes entre Dax et Pau est
inacceptable. Lorsque l'Agglo a accepté
de participer au financement de la LGV
Tours-Bordeaux, dont les travaux ont déjà
commencé, c'est parce qu'elle savait que
cette nouvelle ligne nous permettrait de
gagner une heure sur le trajet Pau-Paris.
Sans la garantie d'une desserte LGV
de la Béarn et du Bigorre, il est hors de
question d'engager de nouveaux fonds
pour la liaison Bordeaux-Espagne.
Saisie, la Commission nationale doit
maintenant se prononcer sur la tenue
d'un débat public à partir des 4 scenarii
proposés par le comité de pilotage : shunt
de Dax et passage par Orthez, shunt de
Lourdes (A) ; liaison directe Mont-de-Marsan – Pau (B) ; tracé jumeau à l'autoroute
A65 et shunt de Lourdes (C') ; ou simple
amélioration de la voie existante. Elle
peut aussi décider de ne soumettre que
deux scenarii, estimer que le sujet a suffisamment été évoqué lors du premier
débat de 2003 ou même juger que le projet n'est pas valable du tout. Décision en
décembre 2013.
> www.pau.fr/webtv
Le calendrier
2012
2013
2014
Desserte Béarn-Bigorre
> Mars 2012 : Saisie de la
Commission nationale du débat public (CNDP) par Réseau
Ferré de France (RFF)
> Déc. 2012 - Mars 2013 : Tenue éventuelle du débat public
> Juin 2013 : Conclusion du débat public par la CNDP
> Août 2013 : Avis de RFF sur les suites à donner au débat public
Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest
> Préparation du dossier
d'enquête d'utilité publique
> Début des travaux. 5 à 7 ans seront nécessaires avant la mise en
service des deux lignes nouvelles.
> Juin 2013 : Lancement de l'enquête d'utilité publique
> Fin 2014 : déclaration
d'utilité publique.
gglo
ensemble
/ 17
L’AGGLO & VOUS
Cinéma
Une agglo
de cinévores
Une étude récente,
commandée par l'Agglo,
est venue confirmer
l'attrait des spectateurs
pour le cinéma d'Art et
d'Essai. Notre territoire
posséderait même
un potentiel de 38 000
à 62 000 entrées par an
pour ce genre soutenu
par l'Agglo. Ces résultats
permettent d'envisager
un renforcement de
l'offre du Méliès,
en centre-ville de Pau,
et la création d'une
deuxième antenne
à Billère pour le jeune
public. L'étude confirme
aussi qu'un nouveau
cinéma multiplex généraliste à Lescar aurait des
retombées économiques
favorables.
à suivre.
Institution
La commission permanente est née
L
'organisation de l'Agglo évolue. Une nouvelle instance, la commission permanente,
vient compléter le binôme Bureau des maires
et Conseil communautaire. Son rôle : examiner
les dossiers afin d'ouvrir davantage des débats
qui restaient jusque là confinés au bureau des
maires et mieux préparer les Conseils. Elle a aussi compétence pour adopter un certain nombre
de délibérations « mineures » qui jusque-là mobilisaient le Conseil tout entier.
Mise en place au début du mois de février, à
l'occasion d'un premier rendez-vous à Lescar,
la Commission permanente se compose de 26
membres, les 14 maires de l'Agglomération plus
12 représentants des communes de Pau (9), Lescar (1), Lons (1) et Billère (1). Elle se réunira au
moins une fois par mois dans une commune de
l'Agglomération. Une évolution nécessaire qui
permettra d'améliorer la lisibilité des débats à
l'ordre du jour des réunions de Conseil.
> www.agglo-pau.fr
L' Agglo se dote d'une commission permanente pour accélerer la décision.
Tourisme
Destination Pau Porte des Pyrénées
D
epuis janvier, l'Agglo s'est
dotée de la compétence
tourisme. Deux nouvelles
structures ont été créées pour
mener des actions concrètes
pour valoriser la destination
Pau, Porte des Pyrénées.
D'une part, l'Office du Tourisme communautaire, Pau
Pyrénées Tourisme, né de la
fusion des offices de Pau et
Lescar. Et d'autre part, une
Société Publique Locale
(SPL), à statut privée mais à
l'actionnariat 100 % public,
pour exploiter le Palais
Beaumont et développer
le tourisme d'affaires et de
18 \
gglo
ensemble
congrès. Des atouts de taille
selon Christian Laine, Viceprésident de la Commission
Tourisme : « On est petit mais
on a les avantages d'une
grande destination. »
Cette démarche permet de
candidater à la labellisation
du territoire pour devenir
l'un des dix pôles d'excellence touristique français.
La création d'un centre de
formation sur les métiers du
tourisme piloté en partenariat avec l'Institut National de
Formation et d'Application
est également envisagée.
Pari gagné pour le stand commun des acteurs locaux du tourisme d'affaires au salon Bedouk
en février dernier à Paris.
Cap écologia
Rendez-vous le 26 mai pour le premier troc-objet organisé à Cap écologia.
Portes ouvertes et troc-objet le 26 mai
P
lacées sous le signe de la réduction des
déchets, la journée portes ouvertes de
Cap écologia, le 26 mai, se veut très pratique. Il sera ainsi possible d'apprendre à
réparer son vélo, de s'initier à la pratique
du compostage, du lombricompostage,
d'assister à une séance de paillage... et
d'échanger ses vieux objets !
Le principe de ce premier troc-objet est
simple. Une vieille paire de skis encombre
votre grenier ? Venez l'échanger contre
une chose apportée par une personne
dans le même cas que vous. Plutôt que de
terminer à la déchetterie, l'objet trouvera
ainsi une deuxième vie...
Organisée par l'Agglo et le Syndicat Mixte
pour le Traitement des Déchets (SMTD),
cette manifestation est l'occasion d'informer le grand le public sur le devenir des
déchets et d'expliquer les pratiques éco-
responsables en matière de développement durable. Les scolaires, eux, seront
accueillis les jeudi 24 et vendredi 25 mai,
avec une pièce de théâtre dont le sujet
traitera de la réduction des déchets.
>
Samedi 26 mai, de 10 h à 17 h,
rue d'Arsonval (derrière Quartier Libre)
à Lescar. Tél. : 05 59 98 58 32
Plus d'infos sur www.smtd.info
Restauration collective
Des assiettes variées et allégées
L
'Agglo est une bonne
élève. Elle applique depuis
longtemps, et de sa propre initiative, les recommandations
du décret paru en octobre
dernier au Journal Officiel.
Celui-ci insiste sur la variété
et la composition des repas,
la taille des portions, l'eau, le
pain, le sel et les sauces. Pour
assurer la variété et la qualité
nutritionnelle des repas, le service fonctionne sur un cycle
de 6 semaines intégrant des
variantes de plats auxquels
s'ajoutent des menus à thème.
Comme le préconise le décret,
l'eau et le pain sont en libre accès. Un registre est également
tenu à jour. Il recense, sur les
trois derniers mois, les documents attestant de la composition des repas : menus et
fiches techniques descriptives
des produits alimentaires.
>
www.agglo-pau.fr
et www.pau.fr
Variété et qualité sont au menu des repas préparés par la cuisine communautaire.
gglo
ensemble
/ 19
sportS
Canoë-Kayak
La coupe du monde, qui a déjà fait étape à Pau en 2009, est de retour au stade d'eaux-vives en cette année olympique.
Un avant-goût de Jeux Olympiques
L
e stade d’Eaux-Vives Pau-Pyrénées
confirme son statut de place forte
sur la scène internationale. Pour la deuxième fois de son histoire, une manche
de Coupe du Monde y fera étape du 14 au
17 juin 2012. Ce rendez-vous idéalement
placé un mois avant les Jeux Olympiques,
constitue un moment déterminant de
la préparation des athlètes. Inauguré
en 2009, le stade d’Eaux-Vives permet
l’accueil du public dans des conditions
optimales. Propriétaire de l’équipement,
la Communauté d’Agglomération, développe en permanence son attractivité tant
auprès des amateurs que de l’élite avec
l'appui d'un prestataire. Le restaurant le
River Blues ouvert à l’année offre aussi une
pause gourmande.
En parallèle de cette épreuve mondiale,
des animations riches et variées complèteront le programme. Certaines se dérouleront sur le stade, d’autres sur le Gave et
au centre Nelson-Paillou. Les néophytes
pourront s’essayer à la pratique de ce
sport : baptêmes en raft, découverte du
gave de Pau, border cross et relais… Pour
vous mettre dans l’ambiance, ne ratez pas
du 4 au 8 avril, les sélections nationales. Les
meilleurs Français seront là pour tenter de
décrocher leur billet pour les JO de Londres.
Une seule embarcation sera retenue par catégorie. Les Palois Tony Estanguet et Fabien
Lefèvre assureront le spectacle !
Automobile
Grand Prix de Pau, ça roule !
C
onfirmation cette année de la refondation du Grand Prix de Pau avec la promesse de beaux plateaux en mai prochain,
les 5 et 6 mai pour la partie historique et du
11 au 13 mai pour l'épreuve moderne. Du
côté des animations, ne manquez pas, entre
autres, le circuit virtuel (CCI), le village de la
mobilité (Parc Beaumont), l'exposition de
voitures anciennes (jardins du Palais Beaumont), la gastronomie (place Clemenceau
20 \
gglo
ensemble
et boulevard d’Aragon) et les projections de
films (au Méliès). Et profitez de l'ouverture du
funiculaire pour rejoindre la gare et le bas du
circuit ainsi que de la nouvelle passerelle et la
tribune installées pour votre confort au parc
Beaumont.
>
Renseignements pratiques et tarifs sur
www.grandprixdepauhistorique.com
et www.grandprixdepau.com.
Billère Handball
Un pour tous, tous pour un !
Animé d’un fort esprit de famille, le BHB s’appuie sur des bénévoles fidèles et une formation confiée à
des entraîneurs compétents pour viser l’élite.
P
etit Poucet dans la cour des
grands, le Billère Handball
joue les premiers rôles en
deuxième division. A tel
point que l’accession en D1 est envisageable dans les deux prochaines
années aux côtés de grosses cylindrées telles que Montpellier, Chambéry, Dunkerque… Un scénario difficilement imaginable en début de
saison après avoir arraché le maintien
in extremis.
Une nouvelle fois, l’expérience de 62
années d’existence a permis au club
de rebondir. Cet état d’esprit fait la
Peïo Lahore, l'emblématique capitaine du BHB.
l'avis de
Frédéric
FAUTHOUX
Vice-président
de la commission
sports à l’Agglo
« Dans l‘Agglo, il y a de la place pour
tous les sports : basket, foot, hand, rugby.
En revanche, les clubs ne peuvent pas
uniquement compter sur un financement
des collectivités territoriales mais convaincre
les partenaires privés. L'Agglo accompagnera
du mieux possible le BHB. Le sport véhicule
de vraies valeurs sur lesquelles il est bon
de s’appuyer. Au plus haut niveau
de la hiérarchie française, Billère serait
un vecteur de communication intéressant
pour notre territoire Pau Porte des Pyrénées.
Il est important de faire parler de notre région
à l’extérieur pour inviter les gens à venir
la découvrir. »
Sans mes
60 bénévoles,
je ne serai rien
et il n’y aurait
pas de vie
dans le club. force de la maison. Sur les 200 licenciés, 140 jeunes sont répartis dans
11 équipes de la formation billéroise.
Pour qu’elle soit de qualité, le club a
fait le choix de la compétence en la
confiant à des entraîneurs salariés.
Concilier sport de masse et élite autour du dynamisme, de la combativité, du don de soi, du respect, demeure
le leitmotiv des dirigeants. Un cocktail
renforcé par un fort esprit de famille
perpétué au fil des ans. « 80 % des parents qui s’engagent accompagnateurs
restent ensuite bénévoles, témoigne
le président Christian Laffitte. Ça crée
une complicité entre bénévoles, jeunes
et professionnels. »
La devise des mousquetaires « un pour
tous, tous pour un » est véritablement
adaptée. « Sans mes 60 bénévoles, je ne
serai rien et il n’y aurait pas de vie dans
le club », insiste le président. La formation, principal atout billérois, lui a permis de se développer. Plusieurs titres
départementaux, régionaux et même
un de champion de France cadets ont
enrichi le palmarès des jeunes. Cette
pépinière alimente le réservoir interne
ou renforce les équipes béarnaises
voisines. Ces échanges se pratiquent
dans les deux sens puisque trois
joueurs de l’équipe pro, Pierre Lahore,
Pascal Allias et Lilian Latapie, ont été
formés à Nousty et Asson.
Les moyens de la montée
Après treize années passées en D 2,
Billère Handball envisage la montée.
Pour cela, il lui faudra réunir un budget de 1,3 million d’€, soit une augmentation d‘environ 40 %. Christian
Laffitte a déjà pris des contacts avec
ses partenaires publics et privés pour
le réunir. Au-delà des financements
supplémentaires escomptés, la billetterie pourrait être augmentée avec
la programmation d’une dizaine de
matchs au Palais des Sports. Tout cela
dans un contexte économique tendu.
L’accession en D1 synonyme de signature de douze contrats pros n’imposera pas en revanche un changement
de statut. En s’exilant à Pau, le BHB ne
risque-t-il pas de perdre son âme ?
« Non, car nous conserverons des rencontres au Sporting et nous nous entraînerons toujours ici, rétorque Christian
Laffitte. Il est essentiel de garder nos
repères. » Reste au club à bien se structurer pour ne pas vivre les désillusions
de Saint-Cyr-Touraine et Aurillac pour
qui la montée a causé leur faillite. Mais
à Billère, tout le monde a les pieds sur
terre et les valeurs partagées sauront
écarter ce risque.
gglo
ensemble
/ 21
Infos communes
Communauté de destins
1
2
3
4
5
6
7
Artigueloutan
A hum
de calhau !
Artigueloutan
Billère
Bizanos
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
8
9
10
11
12
13
14
Lée
Lescar
Lons
Mazères-Lezons
Ousse
Pau
Sendets
Gan
Un site naturel et fossilifère classé
A
hum de calhau, à toute vitesse en français, n'est pas
une course de rapidité mais plutôt de fond pour une dizaine de
volontaires qui (ré) apprennent
le béarnais tous les lundis soirs
à Artigueloutan.
Sous l’égide de l'Agglo, dans
le cadre de sa compétence
cultures et langues régionales,
la Maison de la Culture béarnaise Ostau béarnès dispense
des cours pour adultes dans la
commune depuis janvier.
Dans une ambiance détendue
mais néanmoins studieuse, les
vrais débutants découvrent la
prononciation, le vocabulaire
et la grammaire tandis que les
plus confirmés structurent leurs
connaissances souvent lacunaires.
Au-delà de l’apprentissage d’une
langue, cette « ouverture de
classe » permet à ceux qui
vivent ici mais sont nés ailleurs
de partager avec ceux qui sont
d’ici, un savoir ancestral, un patrimoine culturel vivant.
>
Inscriptions et renseignements : Ostau béarnès
05 59 30 60 34
http://goo.gl/Jvzc7
22 \
gglo
ensemble
L
e site naturel et fossilifère de Gan couvre une
surface d’environ 12 hectares. En 2003, il a
été retenu comme prioritaire dans l’Inventaire
des sites géologiques remarquables mené par
le Conseil général.
Avec environ 600 espèces de fossiles recensées
à ce jour, ce lieu historique gantois dont la
renommée paléontologique est mondiale,
abrite un témoignage unique de l’époque dite
du « Cuisien » (-50 millions d’années), époque
à laquelle Gan se trouvait au milieu d’un bras
de mer tropicale. De plus, ce site est classé
d’intérêt régional dans l’Inventaire des milieux
naturels remarquables de la Communauté
d’Agglomération Pau-Pyrénées. Suite à la
signature d'une convention entre la commune et
le Conservatoire d'Espaces Naturels d’Aquitaine
en 2007, un plan de gestion et de valorisation a
été élaboré et travaillé activement depuis 2008.
Le site accueille en effet 39 types d’habitats
naturels différents, plus de 200 espèces
végétales et environ 260 espèces animales, dont
plus de 50 protégées, ce qui représente une
diversité remarquable.
Depuis son inauguration en juin 2011, un
cheminement le long d’une étendue d’eau
propose la découverte des espèces. Les panneaux
explicatifs ont été réalisés en partenariat avec
les élèves de l'école élémentaire Paule Constant
dans le cadre d’un projet pédagogique.
>
Animation spéciale sur les papillons et
des libellules le 11 mai (voir agenda).
LONS
Jurançon
Chapelle de Rousse :
une réhabilitation d'envergure
La commune
obtient le label
ville internet
@@@
www.villes-internet.net
label national pour la promotion de l'internet citoyen
Les trois arobases récompensent la diversité
et la qualité des actions en faveur des nouvelles technologies de l'information.
L
Les travaux devraient se terminer en mai.
D
epuis le mois de décembre, l’ancienne
école et le foyer de Chapelle de Rousse,
sur les coteaux de Jurançon, sont en plein
travaux. Désamiantage, mise en conformité des chambres froides, isolation, électricité, menuiserie, sanitaires… En tout, près
de 600 000 euros sont affectés au projet
qui devrait se clore au mois de mai. Une
dizaine d’entreprises spécialisées œuvre sur
le chantier. L'objectif est d'ouvrir davantage la structure sur les magnifiques coteaux et notamment, les vignobles puisque
de grandes vitres seront installées sur la
face arrière du bâtiment. Un émerveillement pour les yeux des occupants du lieu,
le temps d’une fête ou d’une rencontre.
Dans le même esprit, la ville de Jurançon
s'attache aussi à la mise en valeur de son patrimoine, viticole et touristique. Cette volonté forte pourrait engendrer la création d'une
maison du terroir sur le modèle de l'office
de tourisme décentralisé de Lescar. Un lieu
où l'on pourrait acheter des produits locaux,
mais aussi se renseigner sur les joyaux parfois méconnus de Jurançon et de son terroir.
OUSSE
Des travaux pour ralentir les automobilistes
L
Une traversée du pont en centre-bourg bientôt plus
sûre pour les piétons.
e centre-bourg d'Ousse est actuellement
en travaux. La première tranche du futur
aménagement a démarré. Après l'enfouissement des réseaux, la deuxième balustrade du
pont a été refaite. D'autres travaux se poursuivent avec la réfection des chaussées et la
création d'une écluse. L'objectif du chantier
à l'entrée du centre-bourg est d'aménager le
pont en élargissant les trottoirs pour sécuriser le passage des piétons.
Le rétrécissement de la voie et la mise en
place d'une circulation alternée ont pour
objectif de faire ralentir les automobilistes
qui traversent le village.
a Commune de Lons vient d'obtenir le label «Villes Internet [email protected]».
Cette récompense a été remise officiellement le 6 février à Paris par l’association nationale « Villes Internet »,
sous le parrainage du ministre de la
Ville. Ce label récompense la diversité et la qualité des actions mises en
œuvre par la commune en matière de
Techniques de l'Information et de la
Communication. Accessibilité du site
internet aux déficients visuels, généralisation de l’usage des logiciels
« libres » dans les services municipaux et les groupes scolaires, soutien
à la mise en place d’espaces publics
numériques, qualité des applications
informatiques « métiers » et du système d’information géographique
utilisés par les services municipaux,
offre de paiement par prélèvement
automatique pour les usagers des
cantines, structures petite enfance et
centré aéré, développement de l’« eadministration », tant en matière
d’état civil, d’élections que de marchés publics, réseau de Voix sur IP
entre bâtiments municipaux… autant
d’actions qui sont ainsi saluées et
récompensées par ce label. Toutes
contribuent à l’efficacité du service
public, tant en matière de gestion
que de services rendus aux usagers.
Dans cet esprit, la commune de Lons
réfléchit bien entendu à de nouvelles
actions telles que la création d’un
site Intranet, le développement du
télépaiement mais aussi à de nouvelles solutions d’e-administration.
gglo
ensemble
/ 23
SENDETS
Cure de
jouvence
pour le foyer
municipal
D
epuis le mois de janvier, le
foyer municipal de Sendets
bénéficie d'une rénovation de
grande ampleur. La toiture va être
refaite. Un bloc sanitaire et une
cuisine vont être crées ainsi qu’un
bureau. Tout le réseau électrique
et le système de chauffage vont
également être entièrement revus.
Devenu obsolète et ne répondant
plus aux normes, le bâtiment datant
des années 70 n'avait jamais subi
d'importants travaux. Grâce, entre
autres, aux fonds de concours
accordés par la Communauté
d’Agglomération
Pau-Pyrénées,
un petit réseau de chaleur va être
mis en place. L’énergie utilisée
sera les « plaquettes-bois ». Ce
réseau alimentera le foyer et la
mairie dans un premier temps.
Ultérieurement,
les
futures
constructions du centre-bourg
ainsi que le presbytère pourront
également
être
raccordées.
Respectueux du développement
durable, ce projet s’inscrit dans
un programme de revitalisation
du bourg. La prochaine tranche
concernera l’aménagement de la
place avec un espace jeux pour les
enfants afin de créer un véritable
lieu de rencontre et de vie dans le
centre du village.
24 \
gglo
ensemble
IDRON
Historique d’Idron
L
a municipalité d’Idron présente
la première partie d’un historique de sa commune rédigé par
le professeur Christian Desplat. Ce
document s’adresse aux habitants
de l’agglomération paloise et tout
particulièrement aux Idronais.
« Plusieurs tumulus sur le territoire
d’Idron attestent une très ancienne
occupation humaine ; en 1865, un
des sites, proche de la route de
Tarbes, livra les fragments d’une
épée en fer dans son fourreau ; la
même année, prés du chemin de La
Peyrade, un amas considérable de
poteries rougeâtres fut mis à jour.
En bordure du Cami Salié, plusieurs
tumulus ont été fouillés au XIXè
siècle et on y trouva de la poterie
en abondance et un bracelet en
bronze. Au lieu-dit « Les Glisias »,
1928, des vestiges furent attribués
à la période gallo-romaine. Enfin,
un « gué pavé » a été identifié
dans l’Arriu Merdé à la hauteur du
chemin Henri-IV vers Lée.
Idronium ou Idron est cité dans
(partie I)
un cartulaire du XIè siècle et porte,
jusqu’au XVIè le nom d’Idroo. Le
village faisait partie du baillage, puis
de la sénéchaussée de Pau et de
l’évêché de Lescar, avant d’entrer
dans le district de Pau en 1790, puis
dans son canton en 1791.
Le peuplement d’Idron fut longtemps très modeste ; en 1385,
Idron comptait 22 feux et chaque
feu regroupait environ six personnes. Au milieu du XVIè siècle,
la population avait diminué par
rapport au Moyen Âge ; Idron
avait seulement 19 feux en 1644.
Jusqu’à la Révolution, le nombre
d’habitants ne varia guère ; des
épidémies, comme celle de 1760,
fauchaient les jeunes générations.
Au XVIIIè siècle encore, la moitié d’une génération n’atteignait
pas l’âge de vingt ans. Le nombre
d’habitants ne commença à croître
que dans la seconde moitié du XIXè
siècle : en 1858, il y avait 502 habitants dans le village. »
À suivre…
Le portail du château
de Belsunce, la
croix du clocher et
des meules de foin
d’Idron dessinés
par le professeur
Christian Desplat.
LESCAR
Vers un mode de déplacement doux
Le franchissement de l’Ousse se fait désormais en toute
sécurité.
D
epuis 2008, la commission extra municipale environnement regroupant
habitants, acteurs locaux et élus a choisi de
mener une large réflexion sur un mode de
déplacement respectueux de l’environnement à travers des circuits de voies douces.
Ce projet s’inscrit dans l’Agenda 21 initié
par la Communauté d’Agglomération Pau
Pyrénées. Un état des lieux précis et plusieurs séances de travail autour des chantiers à planifier ont permis la réalisation
d’équipements importants. Première étape
du schéma global : l’aménagement d’une
boucle de 14 km autour de Lescar longeant
la rivière de l’Ousse des Bois et proposant
un circuit de promenades et de randonnées.
Dans le cadre de ce chantier, sept emplacements ont été définis pour installer ou réagencer des passerelles piétons / cycles. Entre
2010 et 2011, cinq ont déjà été implantés
sur le territoire dans les alentours du lac des
Carolins. La continuité de cheminement entre
le lac des Carolins et le secteur du Liana est
assurée.
Afin d'améliorer le cadre de vie des habitants
à travers leurs modes de déplacement,
la commission a travaillé sur le futur Plan
Local d’Urbanisme, arrêté le mois dernier
en Conseil Municipal. Le projet propose un
réseau d’itinéraires en mode doux appuyé
sur les cheminements anciens inscrits dans
le paysage. Il définit un ensemble de liaisons
continues et cohérentes reliant les pôles de
déplacements communaux. Ce projet s’inscrit
dans le schéma directeur de l’Agglomération
pour l’aménagement des voies cyclables.
BIZANOS
PAU
Bientôt, un Plan Local d'Urbanisme
Les serres
municipales
ouvrent leurs
portes
380 000 plantes vertes et fleuries
vous attendent fin avril.
L
e Plan Local d'Urbanisme (PLU) de Bizanos
sera approuvé par le Conseil Municipal
d'ici la fin du mois de juin.
Ce document cadre veille à un développement
cohérent et maîtrisé de l'urbanisme et
de l'aménagement sur le territoire de la
commune pour les dix années à venir. Il
servira de référence aux élus dans toutes les
décisions qu'ils seront amenés à prendre dans
ce domaine. Le PLU remplace l'ancien Plan
d'occupation des sols (POS) et fixe donc les
règles d'utilisation des zones géographiques.
Il recherche une plus grande mixité sociale et
veille à l’équilibre entre l’extension urbaine
maîtrisée, la revalorisation de l’existant et le
renouvellement urbain.
La révision du PLU fait l'objet d'un
travail de concertation accru (registre de
concertation depuis 2006, exposition et
réunion publique en décembre 2011). Le
projet va prochainement être arrêté par le
Conseil municipal afin de le soumettre à
l’avis des personnes publiques associées
(État, Région, Département, Communauté
d'agglomération, chambres consulaires…).
Après d’éventuelles modifications suite à ces
consultations, une enquête publique sera
organisée, probablement au mois de mai.
L’approbation est envisagée, au mieux, pour
la fin du mois de juin 2012.
GELOS
La place de la victoire
D
élimitée, elle permet au
piéton de poursuivre son
chemin sur un trottoir continu,
et fixe son périmètre par des
bordures non franchissables par
les véhicules.
Sécurisée, elle isole les publics
des dangers de la circulation.
elle permet aussi aux personnes
à mobilité réduite d'accéder au
jardin public par une rampe.
Le tout formant un ensemble
harmonieux, agréable, d'un seul
tenant, englobant l'église, le
monument aux morts, le jardin
public autrefois cimetière. Ainsi
remodelé, métamorphosé tout
Les 28 et 29 avril, les serres
municipales du domaine de
Sers ouvrent leurs portes afin de
présenter leur production aux
visiteurs, répondre aux multiples
questions et partager un peu de
savoir-faire. Ces journées Portes
Ouvertes ont lieu au printemps,
quand les serres sont les plus
fleuries, juste avant la plantation.
En effet, il y a deux périodes de
production pendant lesquelles
les plantes et fleurs s'accumulent
dans les serres et deux périodes de
plantation pendant lesquelles elles
quittent les serres pour la ville.
Divers inventaires participatifs
seront organisés. Le grand public
pourra
également
découvrir
différentes expositions.
>
Ouverture au public de 10h
à 18h (Entrée gratuite)
en préservant son caractère,
ouvert, cet espace forme
véritablement une place, la
place de la Victoire, en mémoire
aux gelosiens morts au champ
d'honneur.
Son
éclairage
nocturne met en valeur la
mosaïque au-dessus du porche
d'entrée de l'église représentant
l'archange Saint-Michel, les
piliers, une partie du clocher,
et également les ornements
remarquables du monument
aux morts sculpté par Gabart,
célèbre
sculpteur
béarnais
dont on peut admirer plusieurs
oeuvres à Pau.
gglo
ensemble
/ 25
BIllère
Salle Robert de Lacaze : le confort est au programme
L
a salle de spectacle de la place
François Mitterrand nécessitait
une sérieuse rénovation. Les murs de
la scène et des plafonds ont été entièrement repeints en noir, la fenêtre
de la régie a été élargie et une cloison isole désormais les sanitaires de
la zone accueil. Les agents de la ville
ont quant à eux réalisé le réaménagement de l'entrée principale ainsi que
l'installation de toilettes dans la loge
des artistes.
Mais la partie la plus spectaculaire
de cette rénovation est sans conteste
la pose d'une nouvelle tribune
rétractable de 168 places. Cette
structure, une fois repliée, libère
l'intégralité de la salle. Entièrement
ouverte, elle amène les fauteuils en
pente douce jusqu'au premier rang,
garantissant ainsi confort d'assise et
confort visuel du premier au dernier
rang. Ces travaux ont été effectués
dans le plus strict respect des normes
d'accessibilité.
Quatre enceintes de façade Nexo
R2 nouvelle génération ont été
installées, les anciennes ayant été
récupérées pour servir de retour son
sur scène. Enfin, un nouveau vidéo
projecteur et la mise en place d'une
nouvelle connectique permettent des
projections de bien meilleure qualité.
Pour 2012, c'est une nouvelle table
son et l'installation de nouveaux
projecteurs théâtre qui sont inscrits au
budget.
Lée
Les raquettes à Gourette, c'était chouette !
L
undi 30 janvier les classes de
maternelle et de CP de l'école
du Hameau faisaient une sortie raquettes à Gourette. Les élèves vous
racontent...
Après être montés à la station par
les télécabines, nous avons piqueniqué dans une petite salle. Ensuite,
nous avons chaussé les raquettes
pour suivre un chemin qui passe
par un petit pont de bois pardessus le torrent qui s'appelle le
Valentin !
Nous avons longé un enclos avec
un abri pour les brebis. Pendant la
balade, Jean-Pierre nous a montré
les traces dans la neige d'un renard
qui avait même laissé quelques
poils sur un fil barbelé.
Nous avons construit un petit igloo
de survie. " JP " nous a expliqué
qu'il faut gratter le sol jusqu'à la
terre (toujours à 0°C) pour avoir
moins froid.
Et pour terminer, nous avons fait
de belles glissades sur les fesses !
Un petit goûter pour reprendre
des forces, la descente par les
télécabines pour rejoindre le bus et
voilà une journée réussie !
La commune de Mazères-Lezons ne nous a pas fourni d'information.
26 \
gglo
ensemble
AGENDA
Exposition
les
u
ll
e
b
li
,
s
n
lo
il
Pap
et fossiles
des libellules
des papillons et
te
er
uv
co
dé
la
Partez à
n avec le Conser
fossilifère de Ga
et
l
re
tu
na
e
sit
du
taine.
s Naturels d'Aqui
vatoire d'Espace
autre site remar
un
e
êm
m
la
r
pa
ez
rir
nuv
tio
Vous déco
stion conven
par un plan de ge
quable, protégé
né par l'Agglo.
r la place de la
ez-vous à 14 h su
nd
Re
.
ai
m
11
di
Vendre
Mairie de Gan.
ticia Collado
n obligatoire : Le
Gratuit. Inscriptio
uitaine.fr
[email protected]
05 59 04 49 14 ou
« à la rencontre de
l'épopée des autoconstructeurs
Castors » Balade commentée avec Julie
Boustingorry, historienne
© François Deneulin
Danse
Espaces Pluriels
avenue de Saragosse
renseignements et
réservation :
05 59 84 11 93
www.espacespluriels.fr
Cinéma
« Conversation full
all salt desire
to live »
« White feeling »
« Organic beat »
Zoltan Grecso (Hongrie)
Théâtre Saragosse
Mercredi 28 mars – 20 h 30
"People " création 2012
Annabelle Bonnéry
François Deneulin
Théâtre Saragosse
Vendredi 13 avril - 20 h 30
Médiathèque de Jurançon
Samedi 24 mars – 14 h
Samedi 21 avril – 14 h
© Isabelle Meister
« Les Péguilhan : une
famille de sportifs
palois dans la
1ère moitié du XXème
siècle »
Par Marianne Lassus,
historienne.
Usine des Tramways –
Archives et Patrimoine
Mercredi 11 avril – 18 h
Réservation obligatoire :
05 59 21 30 57
ou [email protected]
Du côté des
Médiathèques
Retrouvez toute la
programmation des
médiathèques sur
http://mediatheques.agglo« Nixe »
pau.fr
« Obtus » Cindy van Acker
Programmation
Théâtre Saragosse
adulte
Jeudi 10 mai – 20 h 30
© Laurent Philippe
Dans le cadre de Mémoire
de Pau
Renseignements :
Mission Valorisation
de l'Architecture et du
Patrimoine
05 59 98 78 23
Atelier de la Cité
05 59 98 78 13
Usine des Tramways
05 59 21 30 57
Pavillon de l'Architecture
05 59 83 77 77
et urbaniste. Rendez-vous
à l'entrée de la rue Chopin
(quartier Berlioz)
Samedi 12 mai – à partir de
14 h 15
© Marton Gothar
Conférences
Paulo Ribeiro
CCN – Ballet de Lorraine
Zénith de Pau
Jeudi 7 juin – 20 h 30
Médiathèque d'Este de Billère
Vendredi 30 mars – 18 h
Vendredi 27 avril – 18 h
Médiathèque de Lons
Samedi 31 mars – 15 h 30
Samedi 28 avril – 15 h 30
Conférence
"Relations femmehomme ou le rapport
à l'autre sexe"
Par Julie Lacaze, sociologue
professeur à l'ITS
Médiathèque d'Este de Billère
Samedi 24 mars – 17 h
gglo
ensemble
/ 27
Exposition
"Lescar au XVIIè siècle :
le terrier de 1643"
Usine des Tramways
Jusqu'au vendredi 13 avril
Sciences
Médiathèque de Lescar
Mardis 17 et 24 avril – 15h
(pour les 8-12 ans sur
inscription)
"Traversées"
Médiathèque d'Este de Billère
Du mardi 3 au jeudi 12 avril
Médiathèque La Pépinière
Mercredis 18 et 25 avril – 15h30
(pour les 8-12 ans sur
inscription)
Exposition Graff
Médiathèque d'Este de Billère
Du vendredi 13 avril
au jeudi 10 mai
CONCERT
" Les Poupées Gonflées "
Médiathèque Trait d'Union
Samedi 24 mars – 16h
Petit-déjeuner
littéraire
Médiathèque d'Este de Billère
Samedis 10 mars et 7 avril –
10h15
Programmation
jeune public
Cinéma
Médiathèque de Lons
Mercredi 28 mars - 15h30
(de 5 à 8 ans)
Mercredi 25 avril – 15h30
(de 5 à 8 ans)
Médiathèque d'Este
de Billère
Mercredi 18 avril – 15h30
(à partir de 6 ans)
Médiathèque de Lescar
Jeudi 19 avril – 15h
(à partir de 7 ans)
Orchestre de Pau-Pays de
Béarn
Réservations : 05 59 98 65 90
[email protected]
Billetterie à l'accueil de l'Hôtel
de Ville
Gaston Phœbus, le prince
qui écrivait des livres
Conte pour les 6-10ans
du lundi 16 au vendredi 20 et
du lundi 23 au vendredi 27 avril
à 15h
Sons et brioches
Suhubiette : La Grande
Evasion
Choeur des classes de
formation musicale de cycle
I du Conservatoire PauPyrénées
Hervé Suhubiette, soliste
Bruno Wagner, vidéo
Fayçal Karoui, direction
Samedi 7 avril - 16h
Dimanche 8 avril – 10h et 16h
Théâtre Saint-Louis
Exposition
Musée des Beaux-arts
rue Mathieu Lalanne
Ouvert tous les jours
sauf le mardi
10h-12h et 14h-18h
05 59 27 33 02
Exposition
« L'art victime de la guerre »
Du samedi 19 mai
au lundi 3 septembre
« Les Fidèles »
Anna Nozière
Théâtre Saragosse
Jeudi 3 mai – 20h30
furent l'objet les collections
patrimoniales.
Spectacles
Haras National de Gelos
05 59 06 98 37
Spectacle équestre "Terre
à cheval" par la compagnie
Equinote
Du 7 avril au 1er mai 2012
Espace Daniel Balavoine Bizanos
Billetterie sur place
Renseignements :
06 72 95 66 32 ou
[email protected]
« Wilkommen ? »
Par la Compagnie Bizane
Dans le Paris des années 40 :
pensionnaires d'une maison
close et artistes de cabaret
se retrouvent à l'heure des
choix autour d'un même
idéal. Les personnages, tour
à tour blessés ou blasés puis
enthousiastes, se racontent,
chantent et chorégraphient
leurs états d'âme pour, enfin,
trouver le vrai sens de leur
bataille.
Vendredi 22 et samedi 23 juin
à 21h
église Saint-Vincent de Paul
(Bd Tourasse)
Contact et réservation : MJC
Rive gauche 05 59 06 32 90
[email protected]
Entrée libre
« Chants corses pour voix de
femmes »
Par l'ensemble vocal féminin
Paprika de Pau-Gelos
Dirigé par Fanny Moullet avec
le guitariste Bernard Beniate
Théâtre
Médiathèque
La Pépinière
Mercredi 21 mars – 15h30
(de 6 mois à 8 ans)
ensemble
Château de Pau
Boulevard des Pyrénées
Renseignements et
réservation : 05 59 82 38 02
Musique
Médiathèque de Jurançon
Mercredi 11 avril – 10h30
Espaces Pluriels
avenue de Saragosse
renseignements et
réservation :
05 59 84 11 93
www.espacespluriels.fr
gglo
Contes
Gaston Phœbus,
le prince chasseur
Conte pour les 3-5ans
du lundi 16 au vendredi 20 et
du lundi 23 au vendredi 27 avril
à 11h
Conte
Médiathèque de Lescar
Mercredi 14 mars – 15h30
(à partir de 4 ans)
Mercredi 11 avril – 15h30
(à partir de 5 ans)
Médiathèque de Lons
Mercredi 11 avril – 10h
Mercredi 18 avril – 15h30
(de 3 à 5 ans sur inscriptions)
28 \
Spectacle
Médiathèque de Lescar
Samedi 7 avril – 11h
« Tartuffe »
Eric Lacascade
Molière
Théâtre Saragosse
Mardi 15 et mercredi 16 mai –
20h30
A la fin de la Seconde Guerre
mondiale les Alliés décidèrent
de restituer les œuvres
retrouvées en territoire
occupé à leurs pays d'origine.
Organisée à l'échelle
régionale, cette exposition
de tableaux se propose
d'examiner les enjeux dont
« Douze chants de l'Ile de
Corse » de Henri Tomasi
Méditerranéen, Provençal de
naissance, Corse d'origine : sa
Méditerranée à lui s'étend de
Marseille au Laos, en passant
par l'Espagne.
Samedi 12 mai - 21h
Art
INSTALLATION DANS
L'ESPACE PUBLIC
Une œuvre de Pierre
Grangé-Praderas en
résidence à Lons
" En arche ufo logos "
Pierre Grangé-Praderas,
lauréat de l'appel à projets
lancé par le Bel Ordinaire en
partenariat avec la ville de
Lons, a imaginé une sculpture
représentant une soucoupe
volante accidentée sur un
panneau stop. « C'est une
mise en scène d'un accident
du langage qui rappelle que le
langage c'est toujours un peu
un accident. » La présence de
la soucoupe volant fait écho
à la forme de la médiathèque
de Lons conçue par
l'architecte André Grésy.
Venez découvrir du 22 mai
au mois d'octobre l'œuvre de
cet artiste plasticien formé
à l'École des Beaux-Arts
de Bordeaux. Sa pratique
multiple mêle installation,
vidéo et performance.
Vernissage mardi 22 mai 2012
à la médiathèque de Lons
Sports et loisirs
Le stade d'Eaux-Vives
ouvre ses portes
Entrée libre et gratuite à
partir de 10h. Restauration
possible sur place (piquenique ou restaurant River
Blues).
Dimanche 27 mai, le stade
d'Eaux-Vives Pau-Pyrénées
ouvre ses portes. Venez
découvrir le site et pratiquer
de nombreuses activités sur
l'eau et autour du bassin.
Au menu : kayak, raft,
hydrospeed, initiation au golf,
Exposition
Set de lenga,
soif de langue
tir à l'arc, escalade, tyrolienne,
paintball, gyropode, jeux
en bois pour enfants,
border cross... (sous
réserve de modification de
l'organisation). N'oubliez pas
d'amener votre maillot de
bain, une serviette et une
paire de baskets !
Grands Prix de Pau
L'édition 2012 du Grand Prix
de Pau s'annonce palpitante
avec ses nouveautés et
ses différents plateaux
sportifs. Rendez-vous tout
d'abord les 5 et 6 mai pour
l'épreuve historique, puis du
11 au 13 mai pour la partie
moderne avec ses courses de
Formule 3 British, considérée
comme le réservoir des
jeunes talents en devenir, le
retour de la Porsche Carrera
Cup et son étonnant grand
prix électrique (lire également
page 20).
Grand Prix Historique :
entrée générale de 12 à 25 €. Tarifs
spéciaux pour les 12 - 25 ans.
Gratuit pour les moins de 12 ans.
La féminine de Pau
le 9 avril
A l'instar de nombreuses
courses à pied réservées aux
femmes, la Féminine de Pau
vous propose de venir courir
pour la bonne cause le 9 avril.
En famille ou entre amies,
venez soutenir l'Association
de recherche des Maladies
Inflammatoires Chroniques
de l'Intestin responsables,
notamment, de la maladie
de Crohn et de la recto-colite
hémorragique (2 € reversés
par inscription).
Le parcours de 6 km
emprunte essentiellement
le cœur de ville. Cette
épreuve conviviale et
atypique propose un village
départ, des animations, une
course pour les enfants, un
échauffement collectif en
musique et une arrivée en
apothéose place Clemenceau.
Rendez-vous à partir de 9 h 30
pour les enfants et à 10 h pour
l'échauffement. Départ de la
course à 10 h 30.
www.lafemininedepau.fr
Grand Prix Moderne :
plusieurs formules de 10 à 35 €.
aphique.
se d'un projet gr
nè
ge
la
ou
a
ng
au lycée (des
Set de le
de la maternelle
es
èv
él
0
-Le20
de
Près
Billère, Mazères
de Pau, Lescar,
anar
qu
e
un
r
établissements
vités à illustre
in
é
ét
t
on
r)
go
té
complici du
zons et La
occitans avec la
s
be
er
n
ov
pr
de
taine
aminade, ancie
aphe Patrice Ch
gr
po
ré
ty
Py
e
s
st
de
hi
t
ap
ar
gr
e d'
l'École supérieur
age
ys
pa
du
enseignant de
ité
tim
mmiscer dans l'in
nées. Le but : s'i
sets de tables à
une collection de
a
e
vi
is
lo
pa
el
su
vi
les assiettes d'un
au 19 avril sous
nez
Ve
.
lo
gg
découvrir du 12
l'A
restaurants de
on
cinquantaine de
ion de l'expositi
va
tra il à l'occas
la
ur
le
de
s
rir
lle
uv
re
co
dé
res cultu
service des affai
le
et
es
né
ré
Py
organisée par le
étration Pauom
gl
ag
d'
té
au
Commun
mairie de Pau.
Bel Ordinaire à la
de l'Hôtel de Ville
, dans le péristyle
Du 12 au 27 avril
re).
de Pau (accès lib
les restaurants
au 19 avril dans
12
du
n
io
at
im
An
gglo
ensemble
/ 29
© Commuanuté Emmaüs Lescar-Pau
RETOUR
EN IMAGES
30 \
gglo
ensemble
MAIRIE D’ARTIGUELOUTAN
4, rue de la Mairie
64420 ARTIGUELOUTAN
Tél. 05 59 81 70 01
Fax. 05 59 81 89 77
E-mail : [email protected]
wanadoo.fr
Mairie de Gan
Place Mairie
64 290 Gan
Tél : 05 59 21 61 34
Fax : 05 59 21 64 44
E-mail : [email protected]
Site web : www.villedegan.fr
Mairie de Jurançon
6, rue Charles de Gaulle
64 110 Jurançon
Tél. 05 59 98 19 70
Fax. 05 59 98 19 99
E-mail : [email protected]
Site internet : www.jurancon.fr
Mairie de Lons
Place Bernard Deytieux, BP 10213
64 142 Lons Cedex
Tél : 05 59 40 32 32
Fax : 05 59 40 32 31
E-mail : [email protected]
Site web : www.mairie-lons.fr
Mairie de Pau
Place Royale
64 000 Pau
Tél. : 05 59 27 85 80
Fax : 05 59 83 88 57
E-mail : [email protected]
Site web : www.pau.fr
Mairie de Billère
39, route de Bayonne
64 140 Billère
Tel: 05 59 92 44 44
Fax : 05 59 92 44 55
E-mail : [email protected]
Site web : www.ville-billere.fr
Mairie de Gelos
49, rue Eugène Daure
64 110 Gelos
Tél : 05 59 06 63 25
Fax : 05 59 06 95 09
E-mail : [email protected]
Site web : www.gelos.fr
Mairie de Lée
13, avenue des moulins
64 320 Lée
Tél : 05 59 81 79 28
Fax : 05 59 81 83 23
E-mail : [email protected]
Mairie de Mazères-Lezons
30, avenue du Général de Gaulle
64 110 Mazères-Lezons
Tél : 05 59 06 56 61
Fax : 05 59 35 05 84
E-mail : [email protected]
Site web : www.mazeres-lezons.fr
Mairie de Sendets
Rue du Centre
64 320 Sendets
Tél : 05 59 81 78 98
Fax : 05 59 77 35 49
E-mail : [email protected]
Mairie de Bizanos
Place de la Victoire
64 320 Bizanos
Tél : 05 59 98 69 69
Fax : 05 59 98 69 70
E-mail : [email protected]
Site web : www.ville-bizanos.fr
Mairie d’Idron
4, avenue des Pyrénées
64 320 Idron
Tél : 05 59 81 74 03
Fax : 05 59 81 89 87
E-mail : [email protected]
Site web : www.idron.fr
Mairie de Lescar
Hôtel de Ville,
Allée du bois d'Ariste – CS 70488
64 238 Lescar Cedex
Tél : 05 59 81 57 00
Fax : 05 59 81 57 01
E-mail : [email protected]
Site web : www.lescar.fr
Communauté d’Agglomération Pau-Pyrénées
Hôtel de France, 2 bis Place Royale, BP 547 – 64010 PAU CEDEX
Tél : 05 59 11 50 50 / Fax : 05 59 81 57 01 / www.agglo-pau.fr
>COLLECTE DES DÉCHETS : infos sur la collecte et le tri, retrait d'un
composteur, problème d'encombrants..... Tél : 0820 064 064 (prix d'un
appel local, n° indigo)
> DÉCHETTERIES : ouvertes du lundi au samedi de 9 h à 18 h et
le dimanche de 9 h à 12 h
BIZANOS
rocade RD 938, quartier
Dous Cambets
Tél. : 05 59 98 83 41
JURANÇON
zac du Vert Galant
Tél. : 05 59 06 85 76
LESCAR
rue d'Arsonval
Tél. : 05 59 32 04 99
PAU
rue Paul Ramadier
Tél. : 05 59 84 42 46
Mairie d'Ousse
Avenue des Pyrénées
64 320 Ousse
Tél : 05 59 81 74 24
Fax : 05 59 81 73 23
E-mail : [email protected]
Site web: http://www.ousse.fr/
RECYCLERIE EMMAÜS
LESCAR-PAU, Chemin
Salié – Lescar
Du lundi au samedi
de 8h30 à 19h et le
dimanche de 9h à 18h.
Tél. : 05 59 81 17 82
>PAU PYRENEES TOURISME (Office de tourisme communautaire)
Siège : Place Royale à Pau
Tél : 05 59 27 27 08
[email protected]
www.tourismepau.com
Antenne : Place Royale à Lescar
Tél : 05 59 81 15 98
[email protected]
www.lescar-tourisme.fr
>LES Abattoirs (Le Bel Ordinaire et la Route du Son)
Allées Montesquieu à Billère. Tél. : 05 59 72 25 85 - [email protected]
http://poleculturel.agglo-pau.fr/
>CONSERVATOIRE Musique et Danse a rayonnement
departemental
Rue des Réparatrices à Pau - Tél. : 05 59 98 40 47 - [email protected]
>L’USINE DES TRAMWAYS (Service communautaire des archives)
>Syndicat Mixte pour le Traitement des Déchets :
05 59 98 58 32 - www.smtd.info
Avenue Gaston-Lacoste (accès par le pont Lalanne) à Pau
Tél : 05 59 21 30 57 - [email protected]
http://archives.agglo-pau.fr/
>Assainissement :
05 59 84 84 23 - [email protected]
>RÉSEAU DES MÉDIATHÈQUES : http://mediatheques.agglo-pau.fr
> Centre Re-SOURCES, centre d’information sur l’habitat, l’énergie et
les déplacements, Place d'Espagne à Pau
Du lundi au vendredi de 12h à 18h et le samedi de 9h à 12h.
Tél : 05 59 28 58 60 - [email protected]
- MÉDIATHÈQUE
intercommunale
À DIMENSION RÉGIONALE
ANDRÉ LABARRÈRE
Place Marguerite Laborde à Pau
mediatheques.agglo-pau.fr
>PAU BROADBAND COUNTRY (Internet Très Haut-Débit) :
Tél. : 0 811 886 400 (n°azur, prix d’un appel local)
>Cyber-base : 4, rue Despourrins à Pau - Tél. : 05 40 03 10 00
[email protected] - http://cyberbase.agglo-pau.fr
Retrouvez les @teliers multimédia à Billère, Bizanos, Gan, Haut de Gan,
Gelos, Idron, Lée, Lescar, Lons, Mazères-Lezons, Ousse.
>SYNDICAT MIXTE DES TRANSPORTS URBAINS (SMTU) PAU PORTE
DES PYRÉNÉES : 05 59 80 74 69
IDELIS, le réseau de bus du SMTU
www.reseau-idelis.com
Place d’Espagne à Pau
Du lundi au vendredi de 8h45 à
18h, le samedi de 9h à 12h.
Tél. : 05 59 14 15 16
IDEcycle, les vélos en libre service
www.idecycle.com
IDElib', les voitures en autopartage www.idelib.com
>STADE D’EAUX VIVES PAu-PYRéNéES
Avenue Léon Heid à Bizanos : 05 59 40 85 44 - E-mail : [email protected]
Site web: www.paupyrenees-stadeeauxvives.com
- médiathèque arbizon
17, avenue Garcia-Lorca à Pau
Tél. : 05 59 84 36 33
[email protected]
- médiathèque pépinière
6-8, avenue Robert-Schuman à Pau
Tél. : 05 59 92 72 11
[email protected]
- médiathèque trait d’union
Rue d’Eauze à Pau
Tél. : 05 59 84 74 18
[email protected]
- médiathèque d’este
avenue de la Pléiade à Billère
Tél. : 05 59 13 06 30
[email protected]
- médiathèque de lescar
Rue Raoul-Follereau
Tél. : 05 59 72 25 21
[email protected]
- médiathèque de lons
Avenue de Santoña
Tél. : 05 59 11 50 45
[email protected]
- la maison de la montagne
7, rue Rossini à Pau
Tél. : 05 59 30 18 94
[email protected]
www.lamaisondelamontagne.org
- médiathèque de jurançon
Rue Louis-Barthou à Jurançon
Tél. : 05 59 98 19 78
[email protected]
gglo
ensemble
/ 31
32 \
gglo
ensemble